Fabrique d'Eglise de la Cathédrale
Restauration de l'orgue de la Cathédrale de Luxembourg

Depuis sa construction en 1937/38 par la „manufacture d'orgues luxembourgeoise G. Haupt", cet instrument historique - avec ses 106 jeux le plus grand jamais réalisé au Luxembourg - accompagne toutes les grandes cérémonies religieuses et nationales du pays, du Te Deum de la Fête Nationale et de l'Octave annuelle aux évènements uniques comme le Te Deum de la Libération en 1945, la visite de Jean-Paul II en 1985, ou encore les mariages princiers et les services funèbres des Souverains du Grand-Duché.

Référence incontestée dans le paysage organistique luxembourgeois jusque dans les années 1970, et toujours précieux témoin de la facture d'orgues de son temps, l'instrument se dégrade progressivement, depuis bon nombre d'années déjà, en raison de la vétusté et de l'usure du matériel. Aujourd'hui, plusieurs de ses 82 jeux restants sont partiellement muets ; le combinateur électronique et la transmission électropneumatique ne fonctionnent plus de manière fiable; problèmes de démarrage, touches muettes ou cornements sont devenus courants; l'état général du matériel vieillissant rend un accord stable de l'instrument impossible.

Voilà pourquoi, en 2008, la restauration complète du grand orgue de la cathédrale est décidée, et au bout de 10 ans de concertation et de planification, les travaux qui s'étendront de l'Octave 2020 à l'Octave 2021, sont confiés à l'entreprise autrichienne „Rieger Orgelbau GmbH". L'enjeu historique, musical et technique du projet est grand : il vise à redonner au „grand Haupt" son statut de symbole qu'il tenait jadis, symbole national tant culturel que cultuel.

Merci aux personnes désireuses de soutenir ce projet hors du commun et de contribuer à insuffler une seconde jeunesse au grand orgue « Haupt » de la cathédrale de Luxembourg.


Agrément 2019/073 décerné par le comité du Fonds culturel national lors de sa réunion du 23 avril 2019.